Blason de Berrwiller

Berrwiller - Commune du Haut-Rhin - Arrondissement de Mulhouse - Canton de Wittenheim - Sous-préfecture de Mulhouse - 1225 Hab. - 766 Ha. - Altitude 244 m / 310 m

          Historique

796 : Barovillare (Berrwiller) et son annexe de toujours Beroldsvillare (Bertschwiller) sont mentionnés pour la 1ère fois dans les archives de l’Abbaye de Murbach.
1371 : Les Waldner de Freundstein reçoivent en fief, du Prince-abbé, nos deux localités dénommées à présent Berweiler et Beroldswilr ; ils en resteront les Seigneurs-administrateurs jusqu’à la Révolution française.
1441 : Le document « Liber Marcarum » de l’Evêché de Bâle nous apprend qu’il existe à cette époque à Berrwiller une église dédiée à Ste Brigide d’Irlande, entourée d’un cimetière, et que la paroisse est dirigée par un curé et un vicaire.
1457 : Les Waldner de Freundstein achètent aux Nobles de Wattwiller, le Château de Weckenthal (situé à l’extrême sud du ban de Berrwiller) ; aussi longtemps qu’ils y habitent, ils utilisent l’église primitive Ste Brigide comme leur lieu de sépulture.
1473 : Les Soultziens, qui sont en conflit avec les Waldner, pillent le village et assiègent le Weckenthal, sans pouvoir entrer dans le Château ; ce dernier sera par la suite transformé en une superbe forteresse avec triple remparts et fossés (Wasserburg).
1634 : Pendant la Guerre de 30 Ans, les Suédois commettent des exactions dans le village avant d’aller affronter les Impériaux au lieu-dit « Löwenwald » : une bataille mémorable et sanglante qui est restée dans la mémoire collective.
1652 : Les troupes du Roi de France, stationnées en Alsace, commandées par le lieutenant général Rheinhold de Rosen, incendient le Château de Weckenthal. Les Waldner le font démolir 66 ans plus tard, pour rénover les autres châteaux dont ils sont propriétaires.
1697 : Les armoiries de Berrwiller / Bertschwiller (« d’argent, au crochet en forme de S de sable, trois montagnes de sinople mouvantes de la pointe ») apparaissent pour la 1ère fois dans l’armorial de  la Généralité d’Alsace.
1730 : Une belle maison curiale (presbytère) typique du 18e siècle est bâtie en partie avec des pierres du Château de Weckenthal.
1753 : Les limites du ban de Berrwiller / Bertschwiller sont abornées ; certaines bornes d’origine sont encore visibles actuellement en forêt.
1766 : Une nouvelle église Ste Brigide est construite en pierre, en remplacement de l’ancienne, en bois, devenue vétuste et trop petite.

Lire la suite

Rédigé par Henri SCHMIDT, maire honoraire de Berrwiller – novembre 2016.

Le village

Berrwiller (nom dialectal : Barrwill’r) est une commune française, de la région Grand Est, dans le département du Haut-Rhin, et dans le canton de Wittenheim. Elle fait partie de Mulhouse Alsace Agglomération : m2A. Ses habitants sont les Berrwillerois et les Berrwilleroises.
La commune est située au pied du Hartmannswillerkopf (Vieil Armand), entre la D83 et la Route des Vins d’Alsace. Forte d’un passé minier, notre collectivité est unique : entre les anciens puits, les sites miniers aperçus à l’horizon, et les vignes au-devant du massif vosgien, c’est une vue qui vous insuffle ce que l’Alsace a de meilleur.

Vue du village depuis la route des vins d'Alsace.

Vue de la route des vins d'Alsace.

Les points forts

Un cadre de vie agréable

Dans les vignes.

Berrwiller est un village rural, idéalement situé au pied des collines vosgiennes, proche de Colmar et de Mulhouse. Il permet les escapades et les randonnées cyclistes et pédestres, dans les vignes et les forêts environnantes. Trois restaurants, des produits locaux dans les fermes du crû, des gîtes et chambres d’hôtes, voilà de quoi passer un agréable séjour à Berrwiller.

Une commune active

Dans les vignes.

Rassembler, unir, mieux vivre ensemble … Berrwiller, commune active et solidaire, est l’initiatrice de la Journée Citoyenne, en 2008 ! Pour cette première journée de travail, 120 habitants avaient répondu présents à la proposition de Monsieur le Maire et de son conseil municipal. Un samedi entier avait été consacré fin septembre à des travaux d’embellissement du village : peinture, espaces verts, maçonnerie, réhabilitations, … Un repas (sorte de grand « banquet  gaulois ») rassemblait tous les citoyens, à midi, pour une pause conviviale, avant le retour vers les chantiers de l’après-midi.
Le 13 mai 2017, aura lieu la 10ème Journée Citoyenne ! Chaque année depuis 2008, environ 400 habitants (enfants, ados, adultes, Aînés) ont participé, dans un bel élan citoyen, à des chantiers de plus en plus importants, pour un cadre de vie embelli d’année en année et qui fait la fierté de la collectivité et des élus.

Un concept ...

Dans les vignes.

... novateur, unique, national. Depuis sa création, le concept « Journée Citoyenne » s’est étendu dans le Haut-Rhin, en Alsace, en France, en Guadeloupe, en Nouvelle-Calédonie … Berrwiller s’est vue remettre plusieurs prix et récompenses. Son Maire, Fabian Jordan n’a de cesse de partager son idée et l’explique, l’encourage et la soutient dans les départements de France et les régions, dans les communautés d’agglomération, dans les communautés urbaines …
En mars 2016, dans les salons du Sénat à Paris, avec les plus grands maires, députés et sénateurs, il a présenté son concept et a nommé des « ambassadeurs » qui continuent d’expliquer et de partager, tout autour d’eux.
En juin 2016, au Congrès des Maires de France, à Paris, le concept a poursuivi sa route et Fabian Jordan a obtenu une Marianne d’Or. Son équipe et la commune se sont vues attribuer le prix « Coup de Cœur du Jury » des Prix Territoriaux La Gazette-GMF : promouvoir l’efficacité des équipes pour améliorer le service public.

 

Depuis la création de la Journée Citoyenne, c'est à l'échelle internationale que le concept Berrwillerois s'est étendu. Des communes de France, des communes d'Outre-Mer, des communes Francophones dans le monde entier participent à ce rassemblement annuel et voient leur communauté former des liens plus forts et travailler au bien-être de chacun.

     La Journée Citoyenne

       

       Résumé de la Journée Citoyenne 2015 en vidéo.
      Visitez le site officiel : journeecitoyenne.fr
      et sa page facebook.