Les travaux de déploiement de la fibre optique se poursuivent à Berrwiller.
À cette occasion, la commune organise une réunion publique d’information sur le thème de l’installation de la fibre optique à Berrwiller.
Cette réunion à l’attention des habitants et des entreprises aura pour but de présenter les modalités pratiques de raccordement de chaque foyer, les avantages de la fibre optique et les offres commerciales.

La réunion publique aura lieu
le mercredi 14 octobre 2020 à 19h30
à la salle de sport de Berrwiller.

Les armoiries de Berrwiller…

 Dans l’Armorial des Communes du Haut-Rhin publié par la Commission d’Héraldique départementale (édition 1984), on peut lire la description suivante concernant les armoiries de Berrwiller :

« D’argent au crochet en forme de S de sable, trois montagnes de sinople mouvantes de la pointe. »

Ce qui en langage courant veut dire que, sur un fond argenté, on voit la représentation de trois sommets montagneux de couleur verte (=sinople) et qui sont surmontés d’un crochet de sable (=noir) ressemblant à un « S ».

Selon l’interprétation populaire « les trois montagnes » seraient le Molkenrain, le Vieil Armand, le Grand Ballon que l’on voit depuis le village et le « esse » étant tout simplement un morceau de métal doublement recourbé en forme de crochet et qui servait autrefois (et encore aujourd’hui) à de multiples usages dans les campagnes, comme l’explique M. Robert Herr dans son livre sur « Berrwiller ».

À noter que ce blason a été attribué à Berrwiller – et à Bertschwiller son annexe de toujours – dès 1697, qu’il figure dans la Généralité d’Alsace constituée sous Louis 14 sans avoir été jamais modifié depuis.

Mais ce qu’il faut surtout savoir c’est que les Waldner de Freundstein qui ont acquis le Château de Weckenthal en 1457 furent les Seigneurs de nos deux entités villageoises reçues en fief de la Principauté de Murbach, de 1371 à 1789. Or sur leurs armoiries familiales, définies comme « d’argent à trois rochers de sable surmontés de trois merlettes de gueules », figuraient déjà trois pointes montagneuses dont on voit plusieurs fois leur représentation dans la « Chronique Généalogique Historique des Nobles Familles Waldner de Freundstein », publiée en 1782, conservée aux archives départementales et traduite par l’historien Marcel Siffert.

Louise-Henriette Waldner de Freundstein (née le 5.6.1754), baronne d’Oberkirch, en évoquant le blason familial, spécifie dans ses Mémoires que les trois cimes (noires) sont les pics que l’on voit au Freundstein, là où se dressait le célèbre château aujourd’hui en ruines.

Aussi, vue la similitude apparente entre les armoiries actuelles et celles des anciens Seigneurs de Berrwiller/ Bertschwiller, on peut se demander si ces derniers ont imposé à leurs sujets à la fin du 17e siècle que les trois sommets figurant sur leur blason soient reproduits.

Quant aux montagnes colorées en vert, arrondies au lieu d’être pointues et dépourvues d’oiseaux rouge, et surtout l’ajout du « S » noir bien visible sur le fond argenté sont autant de modifications dont on ignore qui en furent les instigateurs.

D’ailleurs ce fameux signe distinctif sous forme de « B. S » (le B. précédant le S signifiant Berrwiller) figurera également un peu plus tard, en 1753, sur les grandes bornes d’arpentage (d’environ 1,50 m de haut) qui ont été mises en place sous Louis 15 (dit le bien-aimé) afin de délimiter le ban communal de Berrwiller / Bertschwiller… Et dont malheureusement il ne reste que quelques spécimens.

Henri Schmidt, Maire honoraire


   Armoiries Waldner         Blason de Berrwiller            Borne de 1753

Développé en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, le Portail National d’Information propose des outils pratiques pour guider les personnes âgées dans leur parcours, en particulier un annuaire des établissements et des services médicalisés. Vous y trouverez des sites spécialisés qui regroupent des maisons de retraite ou EHPAD qui sont adaptés aux instructions préconisées dans le Plan Bleu pour garantir la protection de tous les résidents de ces établissements.


 

Destination Automobile : l’événement de la rentrée !

 La rentrée s’annonce sous le signe de la fête avec l’excellence automobile d’hier et d’aujourd’hui en fil conducteur de cet événement du territoire. Programme en 3 temps.

 

La parade des légendes

Samedi 12 septembre, une grande parade de 150 véhicules d’exception et de collection sillonnera le territoire de m2A. Belles carrosseries d’époque et grosses cylindrées d’aujourd’hui emprunteront 3 itinéraires pour faire rêver les habitants des communes du territoire. A chaque étape, dans une ambiance festive, les communes hôtes pourront organiser des festivités en prolongement du passage des véhicules.

Samedi 12 septembre à partir de 9h00. Accès libre. Tous les circuits et horaires de passage dans les 39 communes sur www.mulhouse-alsace.fr

L’exposition : la fête des véhicules anciens et d’avenir

Le Parc Expo de Mulhouse se transforme en place des fêtes, conjuguant sur 10 000 m2 une exposition de véhicules de collection, d’aujourd’hui et d’avenir dans une ambiance musicale et animée.

Samedi 12 septembre de 14h à 19h, dimanche 13 septembre de 10h à 18h. Accès libre.

 

Le show Son et Lumière

Un spectacle Son et Lumière présentera l’épopée de l’aventure automobile du 20e siècle avant le spectacle de Franky Zapata, l’homme volant, inventeur du Flyboard Air.

Samedi 12 septembre à 20h.

Billetterie : https://collection-schlumpf.tickeasy.com/Information.aspx

Les cours de musique se poursuivant par liens vidéos, depuis le début du confinement, le professeur de trombone Christophe Ledru a regroupé, virtuellement bien sûr, tous ses élèves pour une vidéo de remerciement aux soignants (elle est à voir sur youtube : Song for Health ) .
MERCI à eux ! Encore un beau geste de solidarité !

Un MERCI particulier pour les soignants se fait entendre tous les jours, à 20heures, et sans faillir, depuis le 17 mars dernier, dans plusieurs quartiers du village …
Certains enfants, mettant leur temps de confinement à profit, ont fabriqué des panneaux de soutien et des instruments de bruitage. Des applaudissements viennent ainsi ponctuer tous les débuts de soirées.

Sous la houlette de Fabian Jordan et de l’équipe enseignante, l’école du village a été ouverte aux enfants de soignants,
les repas de la mi-journée étant livrés par l’Auberge des Dahlias.
Merci aux enseignantes, aux agents du « péri » et aux conseillers municipaux mobilisés pour toutes ces actions de solidarité.

Un nouveau véhicule a été remis officiellement par le Maire, Fabian Jordan, au responsable du service technique, François Herr. L’ancien Renault Kangoo, 14 ans de bons et loyaux services, a été remplacé par un Renault Kangoo ZE électrique remis le 10 mars en présence de la Municipalité et des agents techniques de la commune.

… pour réduire les frais de fonctionnement
… pour moduler l’intensité lumineuse aux heures « creuses » de la nuit
… pour réduire, sans couper complètement, et par mesure de sécurité.
… pour passer aux ampoules LEDS, plus écologiques.
Une équipe s’est mise au travail, en régie communale, pour réduire, là aussi, les coûts d’installation,
à raison d’une journée par semaine, avec du matériel français très haut de gamme, et garanti 10 ans.